29 septembre 2019 · 17 h 59

Tous parmi l'orge Melissa Harrison«All Among the Barley» de Melissa Harrison raconte l'histoire d'Edie Mather, 14 ans, qui vivait à Wych Farm dans la campagne d'East Anglian en 1933 avec sa famille. L'impact de la Grande Guerre et de la Dépression se fait encore sentir et la nature capricieuse du temps et le résultat de la récolte sont une préoccupation constante. Bookish Edie est naïve et impressionnable et l'arrivée de l'ancienne Suffragette Constance FitzAllen apporte de nouvelles idées à la communauté et des répercussions pour la famille Mather.

Je m'étais demandé si la représentation de la vie rurale dans «All Among the Barley» pouvait être trop fantaisiste et bucolique à mon goût, mais cet aspect est dépeint de manière non sentimentale par Harrison, loin d'être idyllique. La tension politique et économique sous-jacente est le moteur de l'histoire, la montée du nationalisme étant le principal objectif et le roman examine plus largement les conséquences de l'adhésion à un point de vue étroit sans considérer la situation dans son ensemble. L'industrie agricole est également arrivée à un carrefour important de changement avec la mécanisation à l'horizon dans un contexte où beaucoup restent attachés à la manière traditionnelle de faire les choses. Au fur et à mesure que les motivations politiques de Constance deviennent plus apparentes, une atmosphère fragile et précaire commence à émerger et rend la fin d’autant plus frappante bien qu’elle ne soit pas vraiment une surprise.

Les manières bohèmes de Constance et les demandes condescendantes sur la vie rurale pour les articles de magazine qu'elle écrit provoquent un sentiment de malaise chez la plupart des membres de la famille Mather qui tardent à se réchauffer. Cependant, sa présence, son charisme et son milieu urbain sont particulièrement importants pour Edie dont les options dans la vie se limitent à aider à la ferme, à devenir gouvernante ou à se marier. Dans la caractérisation habilement dessinée d'Edie, il y a quelques nuances claires de «  Atonement '' par Ian McEwan et aussi de «  Brooklyn '' par Colm Tóibín dans les thèmes de la maturité qui montrent comment elle se sent restreinte par son environnement actuel, mais également incertaine de la façon de naviguer dans le monde adulte devant elle.

"All Among the Barley" est discrètement saisissant et la tension dans l'intrigue est gérée très efficacement. C’est le troisième roman de Harrison et j’ai certainement l’intention de lire plus de son travail qui comprend des nouvelles et des non-fiction et qui aborde des thèmes liés au monde naturel.

Classé sous Livres